Vous êtes ici : CelibFrance » Société » L’été, propice pour les rencontres entre célibataires ?

L’été, propice pour les rencontres entre célibataires ?

L’été… les terrasses des cafés sont animées, les géraniums sont en fleurs, le soleil inonde de sa clarté une grande partie de la journée. Mais que font les hormones males et femelles à cette époque-ci de l’année ?

Seraient-elles, elles aussi, tout excitées à cause de la température qui monte, des corps qui se dénudent et du soleil qui brille ?

D’après des études sociologiques, l’été est la période où le corps et le cerveau sont plus réceptifs. En effet, les longues soirées d’hivers sont plus enclin à la déprime qu’à autre chose. L’hiver, vous avez froid, il pleut il neige, autant dire qu’il est préférable de rester chez soi. Et quand on a le nez au chaud devant la télé ou l’écran du pc, ben…. C’est tout de suite moins facile de faire des rencontres, Bon, soit, il existe des sites de rencontre par Internet mais ce n’est pas non plus la seule solution..

La période estivale, c’est tout l’inverse du mois de décembre ! Il fait chaud, les gens sortent le soir, traînent dans les bars, les marchés nocturnes, c’est les vacances, bref, tout semble propice aux rencontres.

Il n’y a qu’à voir dans les campings, lors des soirées dansantes, le nombre de couples qui se font ou se défont. Et puis lors des soirées barbecue entre potes, il n’est pas rare que la meilleure amie de la femme du cousin du pote de la nièce du tonton Jacques vienne avec une demoiselle ou un jeune homme célibataire. Héhé… intéressant non ?

Tout cela, quand même, il serait dommage de le rater. Il ne faut donc pas hésiter à sortir, partir s’aérer dès que l’occasion s’y prête. Attention tout de même à bien choisir votre endroit. La foire au plus gros mangeur de boudins farcis aux poivrons n’est peut-être pas l’endroit idéal pour rencontrer votre futur(e) moitié, surtout si vous n’aimez pas les boudins et encore moins les poivrons.

Quoique après tout, ce peut être l’occasion de regarder dans la foule, de zieuter, de partir à la chasse dans l’espoir de ne pas revenir la besace vide.

Bien évidemment, il reste les endroits inconditionnels à ne pas rater : les plages ou les piscines, les bars et autres guinguettes, tous les lieux de vacances où la densité de célibataires au mètre carré est la plus élevée.

Ne délaissez pas pour autant votre bon vieux pc ou votre tablette et soyez toujours proche d’une borne wifi. On en sait jamais, vous pourriez être contacté(e) sur le site de rencontre où vous êtes inscrit(e) par la femme ou l’homme de vos rêves. Sans réponses de votre part, l’élu(e) de votre cœur pourrait alors s’y méprendre et tenter l’aventure ailleurs ! Quelle tristesse !

Profitez donc de l’été pour vous amuser et sortir ! Il n’y a pas qu’à Ibiza où l’on fait des rencontres. Même au fin fond de la Meurthe et Moselle, il se peut que, lors d’une soirée, une lueur brille dans le regard de la personne que vous observer depuis quelques instants et que cette même personne réponde à votre sourire par un autre…

Ce contenu a été publié dans Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *