Vous êtes ici : CelibFrance » Société » Le speed dating dans le détail

Le speed dating dans le détail

La fin du XXème siècle a vu arriver de nouveaux modes de rencontres, dans un contexte où les célibataires sont de plus en plus nombreux, où l’on se met en ménage de plus en plus tard, et qui correspond aux nouveaux modes de consommation, puisqu’aujourd’hui on ne consomme pas uniquement des produits mais aussi des partenaires. Le speed dating en fait partie.

Ce phénomène a une origine tout a fait inattendue, il provient des USA, ce qui explique son nom à consonance anglo-saxone, et a vu le jour à la fin des années 90. Vous pensez certainement que c’est une agence matrimoniale ou des organisateurs de soirées qui l’ont inventé, eh bien pas du tout : c’est un rabbin qui a créé cette méthode, afin de pouvoir mettre en relation des partenaires de religion juive, pour favoriser et faciliter l’accès au mariage intra-communautaire, étonnant n’est ce pas ?

Après cette émergence, le concept a été rapidement repris par des organisateurs de soirées qui en ont fait ce que l’on connaît aujourd’hui.

L’objectif des soirées speed dating est simple : le but est de rencontrer un maximum de célibataires dans un temps record, le tout en une seule soirée. Ainsi, les célibataires s’inscrivent pour la session, puis les inscriptions sont en général filtrées par les organisateurs, et ceux qui sont sélectionnés pourront participer à la soirée. La plupart du temps, chaque participant aura le droit de rencontrer 7 personnes, avec lesquelles il partagera un rendez-vous de 7 minutes (d’où le « speed »). Il est en général interdit de donner ses coordonnées personnelles, et de dire à la personne avec qui l’on « date » si l’on a envie de la revoir ou pas, durant le micro rendez-vous.

Un tintement sur un verre indique la fin du rencard, et le début d’un nouveau. Une fois la soirée terminée, les convives font part de leur volonté de revoir un ou plusieurs de leurs contacts aux organisateurs, qui leur transmettront alors les coordonnées. Cela permet à toutes les personnes qui participent au speed dating de pouvoir conserver leur anonymat, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on sait que certains célibataires sont relativement lourds, aucune chance donc d’être harcelé de textos ou d’appels par ceux que l’on ne souhaite pas revoir.

Le speed dating est un moyen comme un autre de faire des rencontres, cela peut fonctionner comme ne pas marcher, c’est certainement une question de chance aussi. En effet, ce que l’on appelle le coup de foudre ne nécessite pas plus de quelques minutes pour être déclenché, ce qui explique pourquoi certains craquent lors d’un speed dating malgré le temps extrêmement limité dont on dispose pour découvrir l’autre. Cela étant, on ne recherche pas tous le coup de foudre, et le fait d’être attiré par quelqu’un peut nécessiter bien plus de 7 minutes parfois, ce paramètre peut donc réduire les chances de trouver son âme sœur parmi les convives, même si elle s’y trouve.

Ce mode de rencontre s’inscrit dans un contexte spécial, dans une société de consommation où tout est jetable, aussi bien les mouchoirs en papier que les relations. C’est ce qui est le plus critiqué dans le speed dating. Cependant, il est parfois plus efficace que les rencontres faites en ligne, par le biais de sites de rencontre. En effet, cela permet de chasser les inconvénients de la virtualité, et d’être en relation directe avec son ou sa prétendant(e). Cet avantage est apprécié par tous ceux qui pensent que le coup de cœur réside dans un regard, un sourire, une attitude, qui ne sont bien sûr pas palpables lorsque l’on utilise un site de tchat pour se rencontrer.

Un autre aspect est également remis en question par un certain nombre de célibataires en ayant fait l’expérience. Tout comme sur internet lorsque l’on fait appel à un site de rencontre, le fait est que les personnes présentes cherchent la même chose que vous : un partenaire. Il n’y a donc pas de suspense, puisque l’on sait déjà que celle ou celui que l’on a en face de soi est là pour rencontrer quelqu’un, spécifiquement. Certains vont privilégier les rencontres naturelles, dues au hasard, car ils ont besoin de cette attente et de cette incertitude, de prendre le temps de connaître quelqu’un sans savoir s’il est disponible ou à la recherche d’un partenaire. Il est vrai que le speed dating ôte un peu la spontanéité, puisque ceux qui y participent sont ici dans le but de se caser, temporairement ou définitivement.

En définitive, il appartient à chacun de trouver le mode de rencontre qui lui correspond. Mais le speed dating peut être intéressant, dans le sens où le coup de foudre existe, et qu’il peut arriver en quelques minutes à peine, cette méthode de rencontre peut donc le favoriser et plaire à ceux qui fonctionnent à l’instinct ou au coup de cœur.

Ce contenu a été publié dans Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *