Vous êtes ici : CelibFrance » Société » Le célibat en France: petit tour d’horizon

Le célibat en France: petit tour d’horizon

femme celibataire franceAhh le célibat ! Qui ne connait pas autour de lui une personne atteinte de cette foutue maladie ! Ne serait-ce qu’un ou une collègue, une ou un ami(e), et même parfois un frère, une sœur ou un parent. Bien sur, rassurez-vous, être célibataire aujourd’hui n’est pas une maladie, ce n’est pas un syndrome, et donc, vous ne pourrez pas en guérir ! Aie, zut, comment cela peut se passer pour ne plus l’être alors ?

Ce sont notamment grâce à des sites de rencontre par Internet qu’il est possible de ne plus vivre seul(e). Et bien que ce ne soit pas une maladie, on pourrait se demander, à voir le nombre de sites de rencontre qui existent, à voir la place que l’on donne aux personnes seules dans les médias ou dans la société, ce que représente les célibataires et le célibat à ce jour en France.

Avant tout chose, il serait primordial de regarder de plus prêt la définition du mot célibataire. Selon le célèbre dictionnaire petit Larousse, un ou une célibataire, c’est une personne qui vit dans le célibat. Et oui, les définitions de ce dictionnaire ont toujours été d’une extrême pertinence. En poussant donc l’enquête un peu plus loin, on découvre que le célibat, c’est un état de quelqu’un en âge de se marier et qui n’est pas marié. En France, l’âge légal pour se marier est 18 ans, que ce soit pour les hommes comme pour les femmes. En effet, et ce depuis 2004, une loi a été votée repoussant la date du mariage des jeunes femmes de 15 à 18 ans.

Par contre, si on se penche du coté de l’INSEE, la référence en matière de chiffres en France, les personnes célibataires sont comptabilisées à partir de …. 15 ans ! Bon soit, il va falloir faire avec.

C’est ainsi que les sources de l’INSEE en 2010, il y avait dans notre pays, quelques 18 millions de célibataires ! Et oui quasiment un tiers de la population ! Cela parait énorme mais il faut considérer comme célibataires toutes les personnes de plus de 15 ans, vivant seul(e), avec ou sans enfant, divorcé(e) ou veuf(ve) et toutes celles qui ne sont ni pacsées ni mariées. Le chiffre annoncé est donc relativisé et ne parait plus si excessif car l’INSEE comptabilise comme personne seule, une personne vivant en couple mais non mariée.

Entre 1975 et 2009, le pourcentage de personnes célibataires n’a cependant cessé d’évoluer. Alors qu’il y a plus de 35 ans les célibataires représentaient 29% chez les hommes et 22 % chez les femmes, récemment, 41% des hommes de plus de 15 ans étaient seuls et quasiment 34 % des femmes.

Il semble utile de préciser plusieurs choses pour éclaircir un peu ces chiffres. D’une part, la société évolue et de plus en plus de personnes décident de se mettre en couple beaucoup plus tard. Avant, il était très fréquent de se marier entre 21 et 25 ans pour venir voir l’avenir ensuite. Aujourd’hui, la tendance s’est inversée.
Puis entre 30 et 50 ans, le nombre de séparation a fortement augmentée. On ne se marie plus pour la vie mais seulement parfois pour un bout de vie. Environ 35% des mariages se terminent de nos jours par un divorce.
Et pour les plus de 50 ans, ce sont principalement les femmes qui vivent seules. Grâce aux progrès de la médecine les français vivent plus longtemps. Cependant, les personnes féminines sont généralement en couple avec des hommes plus vieux qu’elles et elles se retrouvent ainsi plus rapidement seules que ces messieurs.

Il y a donc de plus en plus de personnes célibataires en France et, parallèlement et heureusement, l’image du vieux gars ou de la vieille fille, mal dans sa peau, plutôt aigri(e) et qui fait peur, a évolué. Le fait de vivre seul(e) n’est plus un fardeau à porter devant une société qui sait juger rapidement. Au contraire même, il peut être de bon ton de s’afficher seul(e) lors de certaines soirées ! Exit les agences matrimoniales où les gens entraient comme dans un sexe shop, la tête baissée, espérant que personne ne les ai vu ! Place maintenant au clubs de célibataires, de solo comme on dit même maintenant, avec ou sans enfants. Le but est de faire la fête, se rencontrer et qui sait, trouver son alter ego.

Les films et autres séries américaines ont aussi permis cette libération du ou de la célibataire. Il n’y a plus de scrupule à passer une petite annonce sur un site de rencontre sur Internet et de plus en plus de gens parlent sur les sites, s’échangent les bons plans et conseille ou non tel ou tel site pour célibataires.

Bien sur, il n’en reste pas moins que, pour certaines personnes, vivre seule est une chose difficile. Le manque d’échange, la solitude le soir, se préparer à manger pour soi, tous ces petits rien du quotidien qui sont vite là pour rappeler qu’être avec une personne qu’on aime, remplie vite un vide parfois inconscient.

Le célibat en France n’est donc plus vraiment ce qu’il était au siècle dernier ! De plus en plus de personnes vivent seules, tout un assumant ce coté indépendant du célibataire. N’oublions pas que l’Homme avec un grand H, bien qu’il ne soit pas, à la base, fait pour vivre en couple, a le besoin de se satisfaire d’une relation duelle quasi en permanence…. Si vous êtes seul(e) et que vous êtes à l’affut, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire… une inscription en quelques clics !

Ce contenu a été publié dans Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *