Vous êtes ici : CelibFrance » Société » La jalousie dans le couple…

La jalousie dans le couple…

La jalousie… tout un programme dans un couple… mais est-ce, comme la gourmandise, un vilain défaut ou une qualité ? Sert-elle à entretenir la flamme ou mieux la réveiller ou peut-elle être totalement dévastatrices et tuer complètement les sentiments ?

De but en blanc, il parait difficile de se prononcer sur un tel sujet. Les gens jaloux le sont à leur manière et bien que tout cela se nomme à l’identique, chaque cas est différent.

D’ailleurs, à y réfléchir vraiment, on pourrait se demander qu’elle est l’origine de la jalousie chez l’Homme (avec un grand H pour englober tout le monde et ne pas faire de jaloux ou jalouse enfin vous voyez quoi hein..)

La jalousie amoureuse car c’est de celle-là dont nous parlons (à contrario de la jalousie envieuse) née de la peur de perdre l’autre. Elle ne vient pas particulièrement du comportement de l’autre mais plutôt de la difficulté à gérer ses propres émotions. La jalousie amoureuse proviendrait, d’après les psychologues, d’un manque de confiance en soi, ou d’un manque d’estime, et en règle général d’une carence des besoins affectifs.

Sans vouloir jouer les Freud ou les Lacan, vous seriez jaloux(ouse) car vous n’avez pas été assez aimé(e) dans votre petite enfance.

Bon, restez là quand même, remballez votre mouchoir, ne vous installez pas sur le divan et restons un tantinet sérieux. (Comme si nous ne l’étions pas )

Quand on parle de jalousie, c’est en général du coté négatif de la chose. On parle de jalousie maladive et dans ce cas, et quand elle est présente, il n’est pas rare que le couple explose à un moment ou à un autre lorsque l’un des deux ou pire, les deux, sont jaloux. Il semble en effet difficile d’être observé(e) continuellement.
Un mari jaloux ou une femme jalouse aura tendance à épier, espionner, guetter tous les faits et gestes, à fouiner dans le portable ou les poches. C’est parfois un enfer pour celui ou celle qui vit cela au quotidien. Le manque de confiance dans l’autre (ou en soi ?), sa culpabilité, tout devient si difficile à vivre que les reproches fusent rapidement et que l’ambiance s’en ressent.

Et si on pouvait imaginer un couple avec, chacun de leur coté, un peu de jalousie. Juste assez mais pas trop. Le petit truc qui fait qu’on se demande ce que fait l’autre même si on a confiance en lui(elle) et en soi.

Est-ce vraiment la jalousie qui peut permettre à un couple de tenir ? Même si parfois, elle peut prendre la tournure d’un jeu, il lui en faut peu pour qu’elle devienne vite invivable pour les deux protagonistes car celui ou celle qui est jaloux est à la fois coupable et victime…

Euh…Il y a-t-il un psy dans la salle… finalement ?

Ce contenu a été publié dans Société, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *