Vous êtes ici : CelibFrance » Actu des Sites de Rencontres » Communauté ou ghetto ?

Communauté ou ghetto ?

Depuis quelques temps maintenant, la sphère des sites de rencontres sur Internet voit de plus en plus de sites communautaires ouvrir leurs portes.

Ceux-ci proposent des rencontres entre personnes de même religion : catholiques, juifs ou musulmans ou qui partagent des valeurs communes : les célibataires qui sont parents, ceux qui sont proches de la communauté portugaise, ceux qui aiment la culture et encore plus exotiques, les personnes qui sont … végétariennes !

Je vous assure que, si au, départ, l’idée de rassembler des personnes qui ont des points communs peut paraître bonne, elle va sans conteste vers le ridicule. On en arrive à des sites de rencontres qui propose à leurs membres de se retrouver autour d’une plâtrée de pâtes préparées par un chef cuisinier ! Si si.. c’est véridique !

Quel est véritablement l’intérêt d’un tel regroupement ? N’est-ce pas là une manière de ghettoïser les relations humaines ? La dérive pourrait être tentante. Il est si simple pour une personne de rester chez soit devant son ordinateur à recherche de l’âme sœur, sans sortir de sa maison, qu’il en devient même possible de trouver celui ou celle qui aura la même religion, la même façon de vivre où les mêmes envies culinaires !

Si on approche le cliché, on peut se rendre compte que ce genre de site n’attire pas foule et que les personnes inscrites là, le sont aussi sur des sites plus généralistes. D’ailleurs, certains sites de rencontres communautaires ont finalement gagné en ouverture, à l’image du site Justturk qui au départ acceptait les turcs de France mais qui, dorénavant, invite aussi les personnes qui sont attirés par la Turquie en général.

En réalité, ces sites ne sont pas spécialement nés d’une demande de la clientèle mais plutôt de personnes voulant élargir le marché et surtout tenter de se tirer la part du lion dans un univers déjà plus que bouché qu’est la rencontre sur Internet.

Ainsi, en multipliant « les niches » comme on les appelle dans le jargon, cela permet plus de potentiels clients et donc plus d’argent… Imaginez un peu que vous soyez une célibataire (une inscription à un site) avec des enfants (une inscription à un site), que vous soyez d’origine portugaise (une inscription à un autre site) mais que vous aimiez la Turquie (une inscription à un autre site), que vous soyez catholique (une inscription à un site) et enfin que vous ne mangiez que des légumes !!! Et bien vous imaginez un peu le nombre de sites où vous devez vous inscrire pour peut-être trouver l’homme qui vous accompagnera le reste de vos jours (et encore, ce n’est pas sur !). J’ai omis volontairement l’idée que vous aimiez l’art et la culture et que vous fassiez tel ou tel sport ! J’espère que vous comprenez pourquoi, je pense que la démonstration est faite.

On ne pouvait terminer ce billet sans aborder les communautés sexuelles et les sites de rencontre qui y sont dédiés. Pourrait-on avoir le même œil critique envers ceux-ci ? Je ne suis pas si sur… car en toute honnêteté, la première chose qui nous fait aller vers un homme ou une femme, c’est bien notre orientation sexuelle. Celle-ci définie d’emblée le reste de la démarche de la rencontre.

En conclusion, nous pourrions dire que les sites communautaires sur Internet ont du bon du moment qu’ils ne rentrent pas dans le communautarisme ! L’excès, comme dans tout, peut être nuisible et produire l’effet inverse à celui escompté.

Ce contenu a été publié dans Actu des Sites de Rencontres, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *